Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

AccueilOrchidées indigènesInventaire
SPIRANTHES spiralis

Spiranthes spiralis est la plus tardive de nos Orchidées indigènes. Très discrète et trop peu traquée par l’orchidophile elle est peut-être plus répandue en Région Poitou-Charentes et en Vendée qu’on ne le suppose et il n’est pas rare de la trouver dans nos pelouses à l’automne.

Spiranthes spiralis   (LINNE) CHEVALIER 1827
Spiranthes autumnalis  L.C.M. RICHARD 1818

Spiranthe d’automne
Orchidées de Poitou-Charentes et Vendée. SFO de Poitou-Charentes et Vendée. Cliquer ici pour accéder à la cartographie par département de cette espèce

J
F
M
A
M
J
J
A

S
O
N
D

Orchidées de Poitou-Charentes et Vendée. SFO de Poitou-Charentes et Vendée. Spiranthes spiralis est la seule Orchidée indigène à floraison autumnale. Elle affectionne les pelouses sèches, temporairement détrempées en saison hivernale. La Spiranthe d’automne porte des fleurs de couleur blanc-verdâtre à peine plus grandes que celles de la Spiranthe d’été. De forme semblable, elle en diffère par les sépales latéraux plus étalés et le tube floral légèrement plus ouvert.Cette différence permet aux deux nectaires placés à la base du labelle d’être visibles, pour qui veut bien s’approcher pour les voir.

Contrairement à sa congénère, ce serait plutôt en période diurne qu’elle répandrait son parfum. La floraison également sporadique, a lieu au début de septembre.On trouve cette espèce en pleine lumière, sur des substrats plus ou moins neutres mais nettement plus secs des pelouses rases.

L’espèce est aussi en régression, les pelouses rases des pâturages extensifs se faisant rares. Cependant sa présence dans la région est diffuse et sans doute méconnue du fait de sa floraison tardive, à une saison où certains botanistes commencent leur hibernation.


La hampe florale vert-grisâtre de cette Spiranthe est dépurvue de feuilles, celles de l’année étant disparues. Les feuilles de l’année suivante sont déjà là, en rosette, juste à côté de la tige. Elles sont glabres, courtes et ovales, de couleur vert-glauque.

Page précédente : Spiranthes aestivalis Retour à Anacamptis coriophora
 
Articles associés
13/02/2006 - ANACAMPTIS morio
13/02/2006 - CEPHALANTHERA rubra
13/02/2006 - EPIPACTIS muelleri
13/02/2006 - EPIPACTIS palustris
13/02/2006 - GOODYERA repens
13/02/2006 - GYMNADENIA conopsea
13/02/2006 - LIMODORUM abortivum
13/02/2006 - LIPARIS loeselii
13/02/2006 - LISTERA ovata
13/02/2006 - NEOTINEA maculata
13/02/2006 - NEOTINEA ustulata
13/02/2006 - NEOTTIA nidus-avis
13/02/2006 - OPHRYS apifera
13/02/2006 - OPHRYS araneola
13/02/2006 - OPHRYS aranifera
13/02/2006 - OPHRYS fuciflora
13/02/2006 - OPHRYS insectifera
13/02/2006 - OPHRYS lupercalis
13/02/2006 - OPHRYS lutea
13/02/2006 - OPHRYS passionis
13/02/2006 - OPHRYS santonica
13/02/2006 - OPHRYS scolopax
13/02/2006 - OPHRYS speculum
13/02/2006 - OPHRYS sulcata
13/02/2006 - OPHRYS vasconica
13/02/2006 - ORCHIS mascula
13/02/2006 - ORCHIS militaris
13/02/2006 - ORCHIS purpurea
13/02/2006 - ORCHIS simia
13/02/2006 - PLATANTHERA bifolia
13/02/2006 - SERAPIAS cordigera
13/02/2006 - SERAPIAS lingua
13/02/2006 - SERAPIAS parviflora
13/02/2006 - SERAPIAS vomeracea
13/02/2006 - SPIRANTHES spiralis