Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du sitePhotographiePhotos Nature
BAIES et autres fruits sauvages d’automne - Les baies de la Garance voyageuse
La SFO Société Française d’Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée, bien que s’occupant principalement d’Orchidées se doit en tant que Association Naturaliste d’assumer son rôle éducatif en particulier auprès des jeunes, pour les mettre en garde contre les graves dangers d’intoxication par consommation ou utilisation de plantes toxiques.
PHOTOS  NATURE
BAIES ET AUTRES FRUITS SAUVAGES
D’AUTOMNE
Les baies de la Garance voyageuse
(Rubia peregrina)
 

La Garance voyageuse se voit couramment dans nos friches thermophiles où elle se hisse sur les arbustes. Comme chez la plupart des Rubiacées ses feuilles sont en fait une alternance de limbes et de stipules tout à fait similaires. Leur bord est nettement dentelé presque vulnérant au grand damn des arboriculteurs, à force de s’y frotter. Elle résiste en effet à la plupart des herbicides classiques aux doses généralement employées.

SFO Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée. Photos Nature. Baies et fruits sauvages d'automne. Les baies de la Garance.(Rubia peregrina)
Photographie : JP RING
 

Les garances étaient réputées pour leurs propriétés tinctotiales en particulier l’espèce jadis cultivée : Rubia tinctoria ou Garance des teinturiers.  Le rouge garance du pantalon de nos fantassins au début de la première guerre mondiale est resté dans la mémoire collective.
 Elles renferment en effet dans leur système racinaire un ensemble de pigments très stables, dont l’alizarine et la purpurine.
On attribue par ailleurs à la Garance voyageuse des propriétés diurétiques et laxatives.
Il n’est pas recommandé de consommer ses baies noires, légèrement toxiques.

 
Articles associés